QUESTIONS-REPONSES

 

Pourquoi prendre un jeune chez moi ? 

Pour lui rendre service et lui offrir de bonnes conditions d’études.

Pour être moins seul (compagnie, présence de nuit rassurante)…

 

Que puis-je demander au jeune en échange d'une chambre ?

Cela consiste en une veille passive et des petits services rendus du quotidien : sortir la poubelle, fermer les volets, sortir le chien, une petite course, etc…

 

Le jeune ne se substitue pas aux services d’aide à domicile ou de soins à la personne. La démarche proposée doit se dérouler dans un esprit « familial » et de convivialité.

 

Le jeune est là pour réussir ses études et construire son avenir. En tant qu’accueillant, vous contribuez à cette réussite et vous bénéficiez de sa présence bienveillante et rassurante.

 

Je suis locataire, puis-je accueillir un jeune ?

Vous devez faire une demande à votre bailleur pour pouvoir accueillir un jeune.

 

Dois-je prendre un assurance particulière ? 

Vous devez fournir votre assurance habitation à l’association. Le jeune lui, souscrira à une assurance responsabilité civile.

 

Puis-je accueillir plusieurs jeunes ?

Oui, si vous possédez plusieurs chambre de libre.

 

Le jeune doit-il avoir accès à tout l’appartement ?

Non, juste la cuisine et les sanitaires s’ils sont à partager, et occasionnellement le salon, dans un esprit d’échange et de convivialité.

 

Que se passe-t-il si je dois m’absenter de mon domicile pour les vacances ou un problème de santé ? 

Rien, le jeune gardera votre maison en attendant votre retour. Les relations sont basées sur la confiance et le respect mutuel. L’association supervisera le jeune.

 

Que se passe-t-il si je ne m’entends pas avec le jeune que vous avez sélectionné ?

Dans un premier temps nous lui transmettrons vos remarques pour qu’il réajuste son comportement et le plus souvent cela suffit pour que les choses s’arrangent. Si ce n’est pas suffisant, nous lui demanderons de partir, en veillant à ce qu’il ne dépasse pas le préavis d’un mois qui est prévu dans le contrat

 

Quel genre de logement doit-on offrir ? 

Il est indispensable que le jeune dispose au moins d’une chambre indépendante (pas un coin de canapé dans le salon !…) équipée d’un lit, d’une table et de quoi ranger ses affaires.

 

Le jeune doit il avoir accès à tout l’appartement ?

Non, tout dépend de l’agencement du logement et de vos souhaits. Le jeune dispose d’une pièce d’intimité (sa chambre) et partage en principe votre cuisine, la salle d’eau et les toilettes. Quant au reste de votre logement, à vous de définir les pièces  dites « privées », tout en se rappelant que la cohabitation est solidaire et s’installe dans un esprit d’échange et de convivialité.